2 figurations de l'Assomption au temps de la Contre-Réforme
De Saint-Vivien de Rouen à Saint Léger de Bourdeny :

stVivienQuand Louis XIII décide en 1638, de consacrer son royaume à Marie, c'est la fête de l'Assomption, le 15 août, qu'il choisit pour en célébrer perpétuellement la mémoire. Il assure du même coup à cette commémoration un avantage décisif. Or en Normandie, on célébrait depuis longtemps, le 8 décembre, la fête de l’Immaculée Conception de Marie préservée du péché originel. En 1266, le franciscain Eudes Rigaud, archevêque de Rouen, la célèbre à Paris avec les étudiants normands de la faculté des Arts. Aucune attestation médiévale à proprement parler de l’expression «Fête aux Normands» n’a été découverte jusqu’ici, mais en 1514, dans son «Defensore de la Conception», le prêtre Pierre Fabri ou Le Fèvre affirme que seuls les Normands la célèbrent. En conséquence écrit-t-il «elle fust appelée la feste aux Normands (ce) qui leur est un tiltre d’honneur» …

L.-R. D.

stLégerBD

la suite de l'article est à lire en pages 52 à 60 du Bulletin 2018