l'Aître Saint-Maclou, cimetière paroissial et lieu de mémoire
XIIIe et XVIIIe siècles :

inhumationExtérieure à l’enceinte gallo-romaine, la paroisse Saint-Maclou s’étend sur des terrains naguère marécageux – ce qu’atteste encore le nom de la rue Malpalu – assainis une fois réalisée la canalisation du Robec à la fin du Xe siècle. Une dizaine de moulins à céréales, une activité textile stimulée par l’accès facile à la rivière pour les foulons ou teinturiers, la proximité de la Seine et du port, suffisent à expliquer l’extension de Rouen dans ce secteur oriental de la vieille cité …

L.R.D.

 

gomboust

la suite de l'article est à lire en pages 9 à 22 du Bulletin 2017